• 180 ème. Défi des "Croqueurs de Mots" !

    180 ème. Défi des "Croqueurs de Mots" !

    180 ème. Défi des "Croqueurs de Mots" !

    Bonjour à toutes et à tous,

    Pour  ce nouveau défi des "Croqueurs de Mots", notre  amie "Jill Bill" qui tient ferme la barre du navire, nous demande de broder un texte par rapport a une une image d'une maison plutôt bizarroïde. Une seule obligation insérer dans le texte le mot "idiosyncrasie". J'ai donc pondu un petit billet en alexandrins. Je vous le soumet. Bonne lecture. Merci.

    Henri. 

     

    180ème. Défi des « Croqueurs de Mots » !

     

    En regardant cette habitation bizarre,

    On pense d’abord à un tableau des « beaux Arts »,

    Dans une présentation dite moderne,

    Qui après réflexion flanque la migraine.

    Enfin qu’a-t-on bien voulu nous représenter ?

    Pour que  l’on se retrouve si  désorienté.

    Ou serions nous donc atteint « d’idiosyncrasie » ?

    Vieux nom grec qui n’inspire pas la poésie,

    Mais  il me fallait absolument l’insérer,

    Ainsi de ce souci me voilà libéré.

    La photo intitulée « maison du bonheur »,

    Doit être le travail d’un sacré bricoleur.

    Comment peut-on retrouver la porte d’entrée,

    Lorsque l’on veut tout simplement y pénétrer.

    Oui,  cette maison n’est pas comme les autres,

    Et vous ne rêvez pas que ce soit la vôtre.

    Même le «  facteur Cheval », dans sa construction,

    Avait vraiment  réussi une création.

    Mais pour celle-ci, la première tempête,

    Risque tout simplement de la mettre en miettes.

    Qualifions là, alors de « chef d’œuvre en péril »,

    Conclusion de mon billet,  bien puéril.

     

    Henri LANDA (20 Février 2017).

    « "Le Reflet du Miroir" ! (Défi de la Plume d'Evy) !Les Expressions du Mois ! (Pour Clara) ! »

  • Commentaires

    17
    Josette
    Lundi 27 Février à 18:13
    Josette

    si c'est de l'art je ne dis rien mais si c'est pour y vivre je passe mon chemin (rires) 

    16
    Dimanche 26 Février à 16:25

    Un grand coup de chapeau Henri !

    Ecriture sublime pour une oeuvre tordue !

    "chef d'oeuvre" en péril, ça c'est certain !

    Gare à l'imprudent qui s'y égare un jour de grand vent....

    Bravo et bisous

    15
    Vendredi 24 Février à 11:03

    Oh! Oh! J'ai bien aimé le chef d'oeuvre en péril Henry ! Chez nous en Bretagne c'est certain elle ne résisterai pas aux coups de vent et à la première tempête s'envolerait  vite fait dans les airs. mieux vaut ne pas se trouver alors dans les parages! 

    Bisous.

    Chloé

    14
    Jeudi 23 Février à 00:21

    Au contraire j'aime beaucoup le ton de ce poème.

    Tu as parfaitement décrit cette maison on ne peut moins hétéroclite.

    Alors je n'aurais qu'un mot c'est "bravo"

    Bises amicales.

    Domi.

    13
    Mardi 21 Février à 11:44

    Excellent Henri , j'ai bien aimé la façon dont tu as casé l'idiosyncrasie dans ton poème plein d'humour .

     

    12
    Lundi 20 Février à 18:43

    J'ai beaucoup aimé tout l'humour dont tu fais preuve dans cette

    poésie ! J'ai cru tout d'abord que c'était ta propre maison, mais non ! (rires)

    Bonne soirée.

     

    11
    Lundi 20 Février à 16:48
    colettedc

    Ah ! Oui :«chef d'oeuvre en péril», 

    bien pensé, que cela !  Bravo Henri !

    Bonne poursuite de ce lundi ! Bises♥

     

    10
    Lundi 20 Février à 15:55

    Bonne semaine !

    9
    marie des vignes
    Lundi 20 Février à 15:34

    Bonjour Henri, que ton texte est plein d'humour, j'adore, drôle de maison, un coup de vent et hop  partie. Tu a bien relevé le défi avec ce mot barbare que je n'ai d'ailleurs pas retenu. Bisous et bon après midi MTH

    8
    Lundi 20 Février à 13:17

    j'ai beaucoup aimé ta façon de détourner la difficulté  pour ce défi que tu as parfaitement réussi bravo !

    7
    Lundi 20 Février à 11:57

    Y vivre sans doute non, mais je la trouve plutôt sympathique cette cabane de guingois. Et c'est vrai que le mot imposé n'a rien pour inspirer le poètes. Etrange d'ailleurs quand on se penche sur sa signification. Car le poète pour écrire sa poésie, lui laisse sans doute plus de place pour s'exprimer que le commun des mortels.

    belle journée

    6
    Lundi 20 Février à 09:58

    Drôle de petite maison

    Merci à Jill Bill j'ai appris un mot ce matin (sourire)

    Défi réussi Henri

    Bonne semaine

     

    5
    Lundi 20 Février à 09:51

    Je ne sais pas si j'oserais y vivre;mais il y a toujours des poètes inconscients qui pourraient l'aimer . 5Il faut être poète ou fou, pour faire une maison pareille!

    Ton défi est bien réussi avec humour! Bise

    4
    Lundi 20 Février à 09:18

    Mais oui Henri, ce n'est pas une maison c'est un château de cartes, et gare au premier coup de vent !!!

    3
    Lundi 20 Février à 09:02
    Eglantine

    tongue un billet fort bien mené et que pour ma part j'ai beaucoup aimé tonguetongue une oeuvre d'art ...et pourquoi pas winktongue on voit  tant de choses bizarres dans certaines expositions ! bravo  pour ce défi

    bises amicales

    2
    Lundi 20 Février à 06:33

    Bonjour Henri, surprenante c'est le mot, habitable là aussi un sacré défi, l'épouse de ce mari bricoleur n'est pas prête d'y poser le pied, elle qui rêvait de tout autre chose... quelle mauvaise surprise!!! Allez merci à toi, bon lundi, bises de jill wink2

    1
    Lundi 20 Février à 06:21
    Un bricoleur artiste ou fou. Bonne semaine
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :