• Le Combat des Infirmières !

    Le Combat des Infirmières !

    Bonjour à toutes et à tous,

    L'éditorial du journal Sud Ouest était récemment consacré au juste combat des infirmières qui manifestaient dans les rues de nombreuses villes. Leur combat est celui de la défense de la politique de sante de notre pays qui se dégrade sérieusement. Cette manifestation m'a inspiré ces quelques alexandrins. Bonne lecture. Merci.

    Henri. 

     

     

    Le Combat des Infirmières !

     

     Plus de trente ans qu’elles n’avaient manifesté,

     Mais ce qui est en danger, c’est notre santé.

     Les infirmières sont appréciées des Français,

    Mais les budgets hospitaliers ont  trop baissés.

     Les conditions de soins semblent bien mises à mal,

     Voilà qui  parait totalement anormal.

     Quiconque a pu séjourner dans un hôpital,

     Aura pu remarquer leur engagement total.

     Elles veulent une nouvelle organisation,

     Et aussi bien sur, plus de considération.

     Le système de santé ne tourne plus rond,

     Mais son  personnel en est le plus  beau fleuron.

     Economies budgétaires nécessaires,

     Oui mais, attention à ce que l’on va faire.

     Police et santé, restent prioritaires.

    C’est eux maintenant, qui sont contestataires.

     Et pour eux il faudra faire des réformes,

     Qui à leurs récriminations soient conformes.

    Un message pour tous les futurs candidats,

     Afin d’éviter des grèves et corridas.

    C’est une très lourde responsabilité,

     Ils devront  l’affronter  avec autorité.

     C’est là une réforme indispensable,

     Nécessaire pour des résultats valables.

     

     Henri LANDA (12 Novembre 2016).

     

     

     

     

     

    « Le Vendée Globe Challenge !17 ème. Atelier d'Ecriture de "Ghislaine" »

  • Commentaires

    14
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 07:39

    Les infirmières et personnels soignants, ne comptes plus les heures accordés aux malades.

    Et, je pense que quelque part, c'est une forme de vocation.

    Les samedis, dimanche, jours de fêtes, rien n'est épargné et pourtant, le travail, la gentillesse, la patience, tout est présent.

    Il n'y a qu'un objectif : Le malade.

    Merci Henri, pour   tes beaux alexandrins.

    Bisous.

    13
    Mardi 15 Novembre 2016 à 16:04
    renee

    Je ne comprends plus ces soit disant économies à tout va alors que le Président lui-même touche plusieurs sommes de divers endroit et pas des moindre....plus de 30.000euros mois sans compter ce qu'on sait pas! Bises bravo

    12
    Mardi 15 Novembre 2016 à 07:51

    Bonjour Henri

    Les infirmières ont de bien lourdes tâches et responsabilités

    Je pense qu'elles devraient être récompensées en fonction de leur rôle dans la société.

    Un beau poème, un bel hommage de ta part !

    Je te souhaite un très bon mardi !

    Bises amicales

    Paula

    11
    Lundi 14 Novembre 2016 à 20:24

    ma fille travaille désormais dans un laboratoire ; elle souffrait de voir le peu de temps consacré à chaque malade en hôpital toujours en sous effectif. Bises et merci pour ce texte.

    10
    Lundi 14 Novembre 2016 à 18:36

    coucou Henri

    Avec deux belles filles infirmières

    tu penses bien que c'est assez souvent le sujet de conversation !

    Les pauvres elles sont surchargées de travail

    et on leur en demande toujours plus ! Pas facile de

    tout gérer .

    gros bisous et bonne soirée

    MITOU

    9
    Lundi 14 Novembre 2016 à 17:44

    Bonsoir Henri,

    Merci pour ce beau texte pour les Infirmières.

    Je soutien de tout cœur leur combat d'autant que chez moi je sais ce dont je parle puisque j'ai 5 infirmières et une aide-soignante dans ma propre famille.

    Bonne soirée Henri. Bises amicales

    Mamyariane15

    8
    Lundi 14 Novembre 2016 à 16:30

    Bravo aux infirmières et à toi Henri pour tes écrits !

    Bisous !

    7
    Lundi 14 Novembre 2016 à 16:14

    Le système de santé ne tourne plus rond, comme tu dis, et la mère Touraine a largement aggravé le problème depuis qu'elle est là...

    La situation du personnel infirmier et des libéraux est catastrophique

    et les malades sont en danger avec des personnes surbookées et épuisées...

    bonnesoirée

    6
    l'Espigaou
    Lundi 14 Novembre 2016 à 15:16

    On devrait envoyer nos hommes d'état passer 24 heures  (incognito) aux urgences d'un hopital, 

    Ils se rendraient peut être compte comment est traité le personnel et pas seulement les infirmières

    les médecins sont aussi très mal traités par des patients qui les rendent responsable de leur maux.

    Bien sur les besoins pécuniers sont en prendre en charge mais pas seulement.
    Quelques policiers pour faire régnier l'ordre et le respect de ceux qui se vouent à notre santé.

    Je parle en connaissances de cause, mon mari est très souvent hospitalisé et à souvent eu une chambre dont la fenêtre donne sur les urgences.

    Je te remercie de faire cette piqure d'information

    mais servira-t-elle??????

    Je te souhaite une belle semaine

    Bises

    Maryse  http://lespigaou.canalblog.com/

    5
    marie des vignes
    Lundi 14 Novembre 2016 à 15:06

    Bonjour Henri, comment ne pas partager la colère des infirmières, en première ligne pour les soins, je suis de ton avis, pas d'économie sur le dos de la santé , ni bien sûr  sur la sécurité. Bisous et bonne journée  MTH

    4
    Evy
    Lundi 14 Novembre 2016 à 14:06

    Elle on bien raison je partage bonne journée Evy

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 14 Novembre 2016 à 12:07

    Je soutiens le combat des infirmières .... et des aides-soignant(e)s car il ne faut pas oublier non plus ces dernières. Bises

    2
    Lundi 14 Novembre 2016 à 11:03
    ZAZARAMBETTE

    Coucou Henri,

    Elles ont raison de manifester ! Bel écrit Henri, c'est un métier dur, et sans elles comment feraient les hôpitaux et les patients.

    Bises et bon début de semaine.

    1
    Lundi 14 Novembre 2016 à 10:27
    Je suis admirative devant le travail des infirmières et aussi des infirmiers (sourire) une vraie vocation. Merci Henri pour ce bel hommage que tu leur rends avec ton poème Bonne semaine, elle commence avec le soleil chez moi mais aussi le froid !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :