• "Le Début" ! (Jeudi en Poésie des "Croqueurs de Mots") !

    "Le Début" ! (Jeudi en Poésie  des "Croqueurs de Mots") !

    Bonjour à toutes et à tous,

     

    Pour ce « jeudi en Poésie », c’est notre Amie « Martine » qui tient la barre du navire des « Croqueurs ». Elle nous demande de penser un texte avec comme titre évocateur : « Le début », (au sens général du terme, ou plus précisément le début de quelque chose). J’ai donc pioché dans mes souvenirs qui m’ont inspiré ces quelques alexandrins. Bonne lecture. Merci.

     

    Henri . 

     

    « Le Début » ! (Jeudi en Poésie) !

     

     

    Oui j’étais gamin en mille neuf cent quarante,

    Rêvant à une jeunesse délirante.

    Ce fut pourtant le début de quelques années,

    Qui à la guerre allait bien nous condamner.

    Avec tous ses cortèges, dont les restrictions,

    Pour en arriver, plus tard à l’occupation.

    Tout cela aurait pu nous démoraliser,

    Dans notre moral, nous savions pouvoir puiser.

    De Londres, nous avions la voix de la France,

    Nous distillant toujours un peu d’espérance.

    Cette émission, « les Français parlent aux Français ».

    Nous encourageait  à ne jamais  renoncer.

    Nous avons connu même les bombardements,

    Notre enfance aurait pu en souffrir durement.

    Mais malgré  tout, nous gardions notre insouciance,

    En l’avenir, nous avions toujours confiance.

    Ces cinq années ont passées rapidement,

    Avec bien sur des bons et des mauvais moments.

    Alors quels  souvenirs,  pouvons  nous en garder ?

    Surtout, pensant à l’avenir bien regarder,

    Que la paix dans le monde entier, puisse régner,

    Au désordre il ne faut pas se résigner.

     

    Henri LANDA (13 Avril 2017).

    « La Rafle du Vel-d'Hiv !32 eme Atelier d'Ecriture pour "Ghislaine" ! »

  • Commentaires

    11
    Vendredi 21 Avril à 13:48

    C'est si important Henry la mémoire de l'histoire, surtout en ce moment,  ,  pour ne pas reproduire les erreurs du passé. L'équilibre du monde est si fragile. Merci à toi. Je t'embrasse Chloé

    10
    Jeudi 20 Avril à 17:29

    Comme je parcours les blogs à reculons pour rattraper mon retard, j'ai lu la fin de la guerre  ou plutôt de l'occupation avant cette page évocatrice d'un début de période difficile. Bonne idée pour le sujet de ce défi. belle soirée

    9
    Dimanche 16 Avril à 22:09

    Merci Henri de nous encourager  en ces temps difficiles qui rappellent une époque bien tragique de notre histoire. Quand je pense que certains envisagent une troisième guerre mondiale!

    8
    Samedi 15 Avril à 13:15

    Un tres beau poème Henri  qui nous incite à ne jamais désespérer même si certains signaux sont au rouge en Corée du Nord et aux Etats Unis , espérons que la sagesse leur viendra .

    Bon week - end de Pâques 

    Bises 

    7
    Josette
    Vendredi 14 Avril à 09:46
    Josette

    un beau poème qui sera le commencement de tant d'autres , des souvenirs encrés et des sentiments gardés précieusement

    Ne rien oublier Henri c'est important  ! 

    6
    Vendredi 14 Avril à 03:57
    colettedc

    J'♥ ! Oui, ne jamais désespérer ! 

    Magnifique poème, Henri !

    Bon week-end Pascal ! 

    Bises♥

    5
    Vendredi 14 Avril à 02:50

    Merci Henri ! bisous !

    4
    Vendredi 14 Avril à 00:09

    Coucou Henri mon ami,

    mes enfants et petites grandes viennent de repartir pour Angers.

    Nous avons passé de très bons moments ensembles, avec la grande particulièrement attentive à moi (c’est celle qui est en première : aide à la personne âgée ou bébé, moi c’est plutôt personne âgée ! (lol)Leur présence m’a un peu consolée.

    Nous avons écumé les boutiques de fringues pour « djeunes » (moi c’était souvent à la porte, question décibels !) Nous avons eu un temps magnifique, qui nous a permis de  rester dans le jardin assez souvent, de planter les pots de fleurs offerts par ma si gentille femme de ménage pour la tombe de Cyann.

    Maintenant je souffle pour commencer à faire mes bagages. J’ai déjà commencé par les lessives, mais je ne peux les mettre dehors ce soir. Ca sèchera dans la nuit.

    Et j’ai la surprise de recevoir aujourd’hui une gentille lettre de la vétérinaire, qui se joint à nous dans ces moments difficiles. Les autres fois (elle n’était pas encore là, et on ne nous disait jamais rien) je n’aurai plus de chats à faire soigner, mais si un jour en gardant Flamme (celle de Véronique ma poitevine) il y a besoin je sais où j’irai.

    Dire qu’il y a une semaine qu’elle est partie ! Elle ma manque, plein de petits gestes : quand j’ai ouvert une boîte de thon pour nous ce soir…

    J’espère que tu auras passé de belles journées aussi.

    En tous les cas tu t'es bien amusé avec ce poème de croqueur e mots.

    Il parle de ton enfance une période où je n'étais pas encore née! 

    Bonne soirée et douce nuit ensuite. Amitiés et gros bisous.

    Joyeuses fêtes de Pâques et bons moments partagés en famille.

     

     

    3
    Jeudi 13 Avril à 20:05

    Très beau poème Henri, bravo.

    Bises et bonne soirée

     

    2
    Jeudi 13 Avril à 11:27

    Bonjour Henri

    très beau texte

    merci de ton gentil commentaire

    bonne journée

    bisous amicaux

    1
    Jeudi 13 Avril à 07:21
    J'aime beaucoup ton poème. Une leçon : il faut toujours garder l'espoir dans le futur qu'elles que soient les difficultés. Bisous.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :